Lorsque la Géomatique se met au service du génie forestier.

 

Depuis cette dernière décennie le SIG (Système d’informations Géographiques) a révolutionné la cartographie forestière. Véritable outil d’aide à la décision, le SIG permet au forestier un gain de temps considérable ; mais aussi de redécouvrir sa forêt.

Silvavenir cabinet d’expertise forestière spécialisé dans la réalisation d’inventaire statistique utilise cet outil quotidiennement.

«  La combinaison SIG/ inventaire statistique donne un renouveau a la cartographie forestière. L’utilisation du SIG combiné au GPS a permis de gagner 35% de temps sur le terrain » Nous affirme son gérant M. MAYEUX.

La géomatique est utile à tous les niveaux dans notre cabinet.

Pour la préparation et la réalisation de terrain :

cartographie-forestière« Le logiciel place de manière automatique les placettes dans l’espace dans un axe Nord-Sud et Est-Ouest. Ces points correspondant aux placettes sont ensuite directement intégrés dans le GPS.  Par un système de GoTo le GPS amène directement au point correspondant à la placette. Fini les croisements de pistes, les points de repère et mesure de distance ». 

La mise en valeur des données :

Toutes les données récoltées sur le terrain peuvent être cartographiées. Ainsi, les gestionnaires peuvent afficher au choix toutes ces données selon leurs volontés (Nombre de tige/ha, pourcentage de régénération, volume de taillis, …).  

Ainsi, en un seul coup d’œil,  il est facile de lire le volume/ha, ou le volume/placette avec la répartition du volume par essence sur un massif forestier. Toutes ces données permettent au gestionnaire une meilleure connaissance et prise de décision pour orienter sa gestion. 

 carte-repartition

« Mais l’utilisation du SIG dans notre cabinet ne s’arrête pas là. C’est également un outil d’analyse forestière» nous confie M. MAYEUX.

outil-analyse-forestièreLe SIG nous aide également dans la réalisation de nos Plans Simples de Gestion. Couplé aux données de l’IGN tel que la BD Alti ou l’ortho-photo, il est aisé de cartographier les zones d’exploitations forestières, les limites de peuplements par photo-interprétation.

« Il nous est également très utile en foresterie urbaine ». Lors de nos diagnostics de sécurité en forêt, le SIG nous permet de repérer les zones à fortes cibles (zone tampon autour des chemins, localisation des lieux de vies, …), et ainsi de mieux cartographier les arbres prioritaires pour les interventions.  

inventaire-forestierEn conclusion, le monde de la cartographie forestière est en pleine évolution et n’en est qu’à ses balbutiements. L’arrivée des ortho-photos infrarouges couleur permettent de localiser, quantifier et cartographier les zones de dépérissement en forêt, notamment pour le chêne Pédonculé et ainsi de mieux appréhender la santé de notre patrimoine forestier.  Avec la démocratisation de la télédétection, les potentialités sont infinies.     

Contact

Bruno MAYEUX – Expert Forestier – Spécialiste Arboricole
Expert Judiciaire près Cours d’Appel de Paris.
Membre de la C.N.I.E.F.E.B.
Directeur de Silvavenir.
Gestion, Conseil, Etudes

15, Résidence du Clos de Verrières
91370 Verrières-le-buisson

Téléphone/Fax : 01 69 30 26 45
contact@silvavenir.fr